Article dans Le Soir - 16.07.09 - enquête au 127 bis

Publié le par Fouad Lahssaini

Asile - L'Office des étrangers mène une enquête interne au Centre 127 bis

 

Un infirmier soupçonné d'attouchements

Des attouchements à caractère sexuel ont-ils été commis sur des illégaux hébergés au centre de rétention de Steenokkerzeel, le fameux 127 bis ? Uun infirmier du centre, dénoncé à sa direction par des collègues, a en tout cas été écarté du service, le temps de mener une enquête administrative.


« Nous prenons cette affaire très au sérieux et nous avons ouvert une enquête administrative serrée pour faire toute la lumière », reconnaît Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers. Le directeur général s'est lui-même rendu au centre ces jours-ci afin de tirer les choses au clair. Des enquêteurs de l'Office des étrangers ont mené des auditions, tant du personnel que des résidents du Centre. Certaines victimes auraient, depuis le signalement des faits, quitté le Centre et ne seraient donc plus en mesure de témoigner. « Les personnes qui ont été interrogées n'ont pas fait état d'abus sexuels, commente Dominique Ernould. Elles parlent plutôt de "massages” que pratiquait l'infirmier concerné. »

Le parquet n'a pas été saisi de ces soupçons. « Mais si l'enquête administrative devait aboutir au constat d'abus, il le sera très certainement. »


Le député Ecolo Fouad Lahssaini s'étonne de la lenteur de l'Office des étrangers à prendre ces dénonciations, faites par une collègue de l'infirmier, au sérieux. « La direction du 127 bis, explique-t-il, avait été informée de la situation le 12 juin dernier. Il a fallu que je transmette à la ministre Turtelboom (VLD) un projet d'interpellation le 10 juillet pour que subitement l'enquête administrative démarre. »

La ministre devrait être interpellée aujourd'hui à la Chambre.

MARC METDEPENNINGEN

Publié dans Parlement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article